Vous êtes arrivez à la sixième et dernière étape pour créer votre propre balade Helloways, félicitations ! A partir de maintenant, vous avez deux possibilités en fonction du temps que vous souhaitez consacrer au descriptif de votre parcours.

  • Si vous avez un peu de temps devant vous, allez à 1. Description de la balade, étape par étape
  • Si vous ne souhaitez pas trop entrer dans les détails de votre parcours, mieux vaut directement consulter la section 2. Balisage(s) présent(s) sur le circuit

Sommaire :

1. Description de la balade, étape par étape
2. Balisage(s) présent(s) sur le circuit
3. Apporter davantage de détails à votre balade grâce aux cartes IGN,
4. Trucs & astuces en fonction du terrain
5. Le balisage, comment ça fonctionne ?


1. Description de la balade, étape par étape (recommandé)

Vous avez un peu de temps devant vous et vous souhaitez partager vos connaissances avec la communauté Helloways ? Lisez ce tuto pour savoir comment rédiger un véritable topoguide !

  • Pour commencer, cochez la case “Description de la balade, étape par étape”, la case doit devenir bleue.

  • Le balisage et la rédaction peuvent alors commencer !
  • Pour ajouter un nouveau balisage, cliquez sur le carré blanc et noir à gauche. Si vous avez besoin de plus de détails sur le balisage, rendez-vous section 5. Le balisage, comment ça fonctionne ?
  • Pour commencer à rédiger un descriptif de la première étape de votre balade, cliquez simplement sur le champ de texte à côté.
  • Comme vous pouvez le voir dans la section “étapes et balisages” de cette fiche pour le Parc de Sceaux et Coulée Verte, les descriptions doivent prendre en compte, le noms des rues/sentiers, les distances, mais également les points d’intérêts qui méritent que l’on s’y attarde.

Pour indiquer les bons chemins où il faut tourner, renseignez au maximum les repères visuels du terrain que les usagers pourront facilement utiliser pour s’orienter. Par exemple : un château d’eau, une église, une tour, une lisière de forêt, un transformateur électrique, un pont, un terrain de foot/tennis, des escaliers…

Exemple : “prenez l’avenue Duchesse du Maine” ; “…sur votre gauche, admirez le Petit Château sur votre droite, l’une des plus vieille construction du parc (1661)” ; “20 mètres plus loin, vous récupérez le balisage…” ; “empruntez le premier chemin à droite après le château d’eau” ; “Empruntez le chemin qui passe entre les maisons au niveau du n°18 de la rue Saint-Michel”.

Une fois que le balisage et que toutes les étapes de votre balade sont bien renseignées et que vous êtes satisfait, cliquez sur “PROPOSER” !

Vous recevrez ensuite tout notre ❤ par email en guise de confirmation.

Votre mémoire n’est pas infaillible ? Rhooo…

Pas de panique, on vous donne rendez-vous section 3. Apporter davantage de détails à votre balade.

2. Balisage(s) présent(s) sur le circuit

Si vous avez peu de temps à consacrer au renseignement de votre balade, choisissez cette option.

  • Après avoir décoché “Description de la balade, étape par étape”, cochez la case “Balisage(s) présent(s) sur le circuit
  • Cliquez sur l’icône de gauche pour renseignez le balisage. Plus d’informations sur le balisage en section 5. Le balisage, comment ça fonctionne ?
  • Dans le champ de texte de droite, indiquez des détails par rapport à ce balisage (lieu où vous l’avez repéré par exemple).

Dans ce cas de figure, il n’est pas nécessaire de faire des descriptions très détaillées pour chaque balisage. Indiquez simplement les balisage dont vous souvenez ou que vous savez présents sur la balade.

Exemple :

Une fois que le balisage est bien renseigné et que vous êtes satisfaits, cliquez sur “PROPOSER” !

Vous recevrez ensuite tout notre ❤ par email en guise de confirmation.

3. Apporter davantage de détails à votre balade

Vous souhaitez détailler un peu plus vos descriptions ou palier à une trou de mémoire momentané et impromptu ? Les cartes de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sont là pour vous aider !

  • Nous vous conseillons la plateforme Géoportail
  • Entrez tout d’abord le nom de la ville qui vous intéresse dans la barre de recherche.
  • Cliquez sur le menu “cartes” en haut à gauche, puis sur “voir tous les fonds de carte”, sélectionnez ensuite “cartes IGN classiques”.
  • Dans le menu droite cliquez sur la clé à molette puis sur “importer des données”. Veillez au préalable à bien vérifier que le format du fichier sélectionné correspond à celui que vous souhaitez importer, puis nommez votre trace dans le champs dédié.
  • Vous pouvez désormais charger votre trace GPS qui apparaît alors sur la carte.
  • Zoomer jusqu’à l’échelle 1/100ème vous permet d’apercevoir non seulement les points d’intérêt, mais également les tracés roses qui correspondent aux sentiers GP, GRP et PR (plus d’infos sur le balisage à la section 5. Le balisage, comment ça fonctionne ?)

Utilisez Géoportail pour renseigner les étapes de votre balade. N’hésitez pas à zoomer ou dézoomer sur la carte pour gagner en précision. Les cartes IGN vous donnent plusieurs indications sur des éléments de terrain (numéros des maisons, château d’eau, parcs, etc.) qui permettront à vos indications d’être plus précises.

4. Trucs & Astuces en fonction du terrain

  • L’itinéraire tourne en pleine forêt ? Indiquez tout simplement de suivre le balisage. Pas de balisage ? Aidez vous d’un repère de parcelle de terrain s’il y en a un (numéro indiqué sur les arbres au niveau des carrefours). Pas de parcelle ? Dites alors de prenez la énième à gauche/droite.
  • Votre itinéraire est en ville et il tourne après plusieurs centaines de mètres dans la même rue ? Indiquez juste en face de quel numéro se trouve cette rue ou ce chemin. Pour le retrouver, utilisez les cartes IGN sur Géoportail comme vu dans la section précédente.

5. Le balisage, comment ça fonctionne ?

  • Pour entrer un nouveau balisage, cliquez sur le carré correspondant à gauche.
    Une boîte de dialogue s’ouvre alors avec plusieurs options correspondant aux différents balisages que vous pouvez trouver au cours d’une randonnée.

  • “Sans Bal” = sans balisage, il arrive parfois que le parcours ne soit pas balisé. Dans ce cas, soyez le plus précis possible dans la case description.

  • 2 traits ou 1 trait horizontal = c’est le type de balisage que vous trouverez dans 99 % des cas, leur couleur et leur signification est établie par la Fédération française de la randonnée pédestre.

  • Ajoutez également des couleurs pour un maximum de précisions. Lorsque vous cliquez sur les traits horizontaux, une deuxième ligne couleur 1 et couleur 2 apparaît alors. Sélectionnez les couleurs correspondants à votre parcours en fonction du code officiel.

  • Exceptionnellement, un point, un panneau ou un chiffre peuvent également faire office de balisage. Dans les Alpes par exemple, on trouve souvent des panneaux. A Bures-sur-Yvette, c’est une entreprise qui s’est chargée du balisage et a décidé d’utiliser des chiffres. Vous pouvez modifier le chiffre sur la troisième ligne qui apparaît à cet effet.

6. Besoin d’aide ?

Vous rencontrez des difficultés pour créer et renseigner votre balade ? Pas de panique nous sommes là pour vous aider.

  • Chattez avec Léa en cliquant sur la bulle en bas à droite de votre écran.

  • Tout au long de la procédure, vous pouvez cliquer en bas de l’écran sur “Problème pour ajouter ?” afin de nous signaler un éventuel bug sur la plateforme.